bistrotdelascene.fr
décoration en forme de T
Réserver

Demi Quartet + Novisce

Samedi 4 Mars 2023 à 20h30

Tarifs : A partir de 8 euros

Tarif plein

15,00 € (en ligne) – 16,00 € (sur place / téléphone)

 Tarif Adhérents (Adhérent de l’association)

10,00 € (en ligne et sur place)

 Tarifs CE partenaires 

11,00 € ( en ligne ) – 12,00 € (sur place / téléphone)

 Tarif réduit (Etudiants, moins de 25 ans, demandeurs d’emploi, RSA)

8,00 € (en ligne) – 9,00€ (sur place / téléphone)

 Tarif enfant (moins de 12 ans)

7,50€ (en ligne) – 8,50€ (sur place / téléphone)

Concert

Demi Quartet + Novisce

Novisce : Créé en 2017, ce projet est pour Jean Charles le moyen de mettre en musique ses
textes leurs donnant ainsi un supplément d’âme quand la parole seule ne suffit plus.
En effet, même si les mots peuvent se suffire à eux-mêmes, ils s’en trouvent souvent affirmés, sublimés et dépassés lorsqu’ils font corps avec la musique. Ainsi, à la croisée de ses influences musicales (Bashung, Noir Désir, Thiéfaine, Feu Chatterton…) et littéraires (Rimbaud, Les Surréalistes…) est né Novisce… Novisce pour garder à l’idée que dans sa quête de savoir, de vérité, malgré les années qui passent et les expériences accumulées, face à la spontanéité de l’instant et de son caractère unique, il reste novice !

Demi Quartet : Mais qui sont ces Zoziaux là ? Nichés en côtes d’or, paraîtrait-il qu’on les entend chanter dans la contrée. Voix hautes perchées, guitares à bout de plumes, ils trimballent leurs airs pour toute sorte de lieux qui acceptent de leur laisser un instant silencieux.

Et qu’est ce qu’ils chantent ces deux becs ? Un peu de tout, tout ce qui virevolte dans leur caboche à musique. Ils sifflotent avec Gainsbourg, Tom Waits, avec bien d’autres piafs de génie qui ont laissé de leurs plumes. Passent de la chanson française à la folk en un battement d’ailes, migrateurs. De leur nid s’échappe aussi des chansons rien qu’a eux. Elles racontent des histoires, des rires, des bouts de temps, des flippes, des pourtant. Ces vieux bibelots coincés au fond du tiroir, qui se bousculent certains soirs. La vie Bordel ! Tout qui ne s’attrape pas dans un filet.